Tout sur le ronflement

Si vous ronflez – et surtout si vous ronflez bruyamment – vous savez que cela peut déranger votre entourage. Vous hésitez peut-être à vous endormir lorsque vous voyagez ou si vous séjournez chez des amis. Votre conjoint se plaint peut-être de votre ronflement et vous demande de dormir dans une autre chambre ou sur le canapé. En fait, 95 % des ronfleurs déclarent que leurs ronflements dérangent leur partenaire.1

Heureusement, vous êtes au bon endroit pour solliciter de l’aide : chez ResMed, nous sommes des experts dans le traitement des troubles respiratoires du sommeil y compris le ronflement pathologique.

Presque 40 % des hommes ronflent bruyamment et souvent ; cependant, ils ne sont pas les seuls. 30 % des femmes ronflent également2.

Le ronflement est un problème courant qui affecte environ un tiers des adultes.² Que se passe-t-il lorsque nous ronflons ? Pourquoi est-ce un problème important ?

Des dizaines de produits prétendent pouvoir traiter le ronflement.

Notre orthèse Narval est une solution dont l’efficacité clinique a été démontrée, grâce à laquelle 89 % de ses utilisateurs cessent de ronfler bruyamment.3 L’orthèse Narval est un dispositif mince, léger, discret et fabriqué sur mesure pour s’adapter à votre bouche sans gêner votre sommeil.

Votre ronflement est peut-être le résultat de votre mode de vie. Voici quelques petits ajustements qui selon nous sont susceptibles de vous procurer une meilleure (et moins bruyante) nuit de sommeil.

Références  

  1. Enquête A+A Healthcare auprès d’un échantillon de 1 000 personnes représentatives de la population générale de plus de 25 ans – janvier 2011. 
  2. Lechner, M., et al., Snoring and breathing pauses during sleep: interview survey of a United Kingdom population sample reveals a significant increase in the rates of sleep apnoea and obesity over the last 20 years – data from the UK sleep survey. Sleep Med, 2019. 54: p. 250-256. 
  3. Vecchierini MF et al. Sleep Med. 2016 Mar;19:131-40: A custom-made MRD for OSA-hypopnoea syndrome: the ORCADES study.