Que se passe-t-il lors d'une respiration normale ? | ResMed Suisse

Que se passe-t-il lors d'une respiration normale?

Pour comprendre ce qui pourrait affecter votre capacité à respirer correctement, il est utile de savoir à quoi ressemble une respiration normale.

Les voies aériennes supérieures et inférieures

Cela peut sembler simple, mais il est important de réaliser que la respiration n’est pas quelque chose que nous devons nous rappeler consciemment de faire. C’est un réflexe qui est contrôlé par les cellules nerveuses du cerveau et de la colonne vertébrale. Le système respiratoire est composé de deux parties : les voies aériennes supérieures et inférieures. La voie respiratoire inférieure est protégée par la cavité thoracique, qui contient également le cœur et les poumons.

ventilation-normal-breathing-respiratory-system-illustration

Voies aériennes supérieures

ventilation-normal-breathing-lungs-illustration

Voies aériennes inférieures

Le processus de respiration

ventilation-normal-breathing-man

Ce qui déclenche le processus de respiration est en fait l’effort que vous faites pour attirer l’air dans votre corps.

Lorsque vous respirez, l’air qui entre dans votre nez est nettoyé, réchauffé et humidifié. Il passe ensuite par la trachée, les bronches et les alvéoles des poumons.

Lorsque vous inspirez et expirez, votre poitrine et vos côtes se dilatent et se contractent pour permettre à l’air d’entrer et de sortir.

Respiration anormale

Le simple fait de respirer peut devenir très difficile si vous souffrez d’une affection respiratoire qui touche les voies respiratoires, les muscles, les nerfs, les réflexes ou les organes impliqués dans la respiration.

Comment traiter la BPCO et autres maladies respiratoires?

Découvrez comment la ventilation non invasive (VNI) ou la ventilation invasive (VI) peuvent vous aider à respirer plus facilement.

En savoir plus sur la bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO): ses causes, ses différents stades, le diagnostic et le traitement.

En savoir plus sur d’autres maladies respiratoires telles que le SOH, les maladies neuromusculaires et les maladies pulmonaires restrictives et sur les traitements par ventilation invasive ou non invasive à domicile ou à l’hôpital.

[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]
[class^="wpforms-"]