Troubles respiratoires du sommeil

Les troubles respiratoires du sommeil (TRS) sont caractérisés par des respirations anormales ou des pauses dans la respiration et une ventilation insuffisante pendant le sommeil.

Certains des troubles respiratoires du sommeil les plus courants incluent le syndrome de résistance des voies aériennes supérieures et le syndrome d’apnée-hypopnée obstructives du sommeil* aussi connu sous le nom de syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS).

Si votre patient souffre de troubles respiratoires du sommeil, son sommeil est probablement perturbé, il est fatigué pendant la journée et sa qualité de vie est réduite. Il n’est cependant pas tout seul : un adulte sur cinq souffre de troubles respiratoires du sommeil1.

En savoir plus sur les troubles respiratoires du sommeil (TRS)

Les ronflements peuvent avoir un effet perturbateur sur la vie de vos patients. Souvent, ils ne sont pas les premiers à se rendre compte qu’ils ont un problème : c’est plutôt leur partenaire qui se plaint.

Le premier signe d’un trouble respiratoire est le ronflement même si de nombreux patients ne l’interprètent pas comme étant le symptôme d’un problème plus grave. Il existe en outre d’autres symptômes courants.

Il existe trois types de TRS : le syndrome d’apnée obstructive du sommeil (SAOS), l’apnée centrale du sommeil (ACS) et l’apnée mixte ou complexe du sommeil. Chaque type de TRS présente des caractéristiques spécifiques qui permettent d’établir un diagnostic.

 

S’ils ne sont pas traités, les patients souffrant de TRS, tels que les AOS ou des ACS, présentent un risque accru de développer des maladies chroniques sérieuses, comme les maladies cardiovasculaires et le diabète de type 2. Un nombre significatif de patients atteints de BPCO présentent également des TRS.

 

ResMed met à votre disposition les outils pour dépister vos patients susceptibles de souffrir de troubles respiratoires du sommeil (TRS), demander une étude du sommeil et obtenir un diagnostic.

Références :

  1. Young T, Peppard PE, Gottlieb DJ. Epidemiology of obstructive sleep apnoea: a population health perspective. Am J Respir Crit Care Med 2002; 165(9):1217-39 :

*Une apnée est une pause de la respiration pendant plus de 10 secondes. Une hypopnée est définie comme une diminution du débit d’air d’au moins 30 % pendant 10 secondes ou plus, avec une désaturation en oxygène ou un éveil associés.