Assistance respiratoire pour les enfants

La ventilation non invasive (VNI) est utilisée depuis 30 ans pour traiter les troubles respiratoires du sommeil, la détresse respiratoire et l’insuffisance respiratoire chez les adultes, et son utilisation chez les patients pédiatriques s’est développée au cours des 10 dernières années.

Les enfants à risque d'apnée du sommeil ou d'insuffisance respiratoire

Les enfants ont parfois besoin d’être traités pour des troubles respiratoires (ou des troubles respiratoires du sommeil) ou une détresse ou insuffisance respiratoire pour diverses raisons. Certaines de ces raisons sont :

  • Les voies aériennes supérieures peuvent être partiellement ou complètement bloquées (à cause d’amygdales, de végétations adénoïdes ou d’une langue de taille importante, d’une mâchoire de petite taille, d’un palais ogival, d’une fente palatine opérée ou d’une trachéomalacie).1
  • Obstruction ou restriction des voies respiratoires inférieures (causée par une bronchectasie ou une scoliose)1
  • Un faible tonus musculaire (souvent associé à des maladies congénitales, notamment des atrophies et des dystrophies musculaires)1
  • Un mauvais fonctionnement de la moelle épinière (cerveau) et/ou du système nerveux central (causé par un syndrome d’hypoventilation centrale ou une lésion de la moelle épinière)1

Si de jeunes enfants contractent une maladie infectieuse respiratoire, ils sont également exposés à des épisodes aigus de détresse respiratoire ou d’insuffisance respiratoire, et peuvent avoir besoin d’un traitement avec assistance respiratoire pendant cette période.

Le traitement des TRS pédiatriques, de la détresse respiratoire et de l’insuffisance respiratoire va de la chirurgie à la ventilation non invasive (VNI) et la ventilation invasive.

Référence:

  1. Cheifetz IM. Invasive and noninvasive paediatric mechanical ventilation.Respir Care. 2003 Apr;48(4):442-58.